postheadericon L’Albanie, futur pays de référence pour le tourisme estival

{lang: 'fr'}

albanie plage 300x225 LAlbanie, futur pays de référence pour le tourisme estivalLentement mais sûrement, le petit état d’Albanie commence son périple institutionnel vers l’Union européenne. Il vient d’approuver à l’unanimité trois lois principales lui permettant de recevoir le statut de candidat à l’UE – avec la Bosnie-Herzégovine et le Kosovo, l’Albanie est maintenant un « candidat potentiel ».

Cette république dans les Balkans a des décennies d’isolement, mais son potentiel en tant que destination touristique liée à sa candidature officielle pour l’UE est d’autant plus remarquable: non seulement elle possède une côte sur l’Adriatique des plus magnifique, mais aussi une histoire riche de ruines antiques. De plus, elle possède une nature intacte, ce qui est quelque chose de très apprécié par les touristes d’Europe du Nord, qui profitent de vols pas chers pour assouvir leurs envies de nature. Des vols pas chers à destination de l’Albanie peuvent être trouvés sur le site Lastminute, qui constitue une véritable mine d’offres à prix réduits.

Elle est associée négativement à la corruption, à la criminalité, au trafic d’armes, à la mafia ou aux vendettas sanglantes, donc à l’heure actuelle, il n’est guère étonnant que Tirana, sa capitale, ses côtes et ses montagnes ne soient pas parmi les destinations touristiques les plus visités d’Europe. Un porte-parole du gouvernement a déclaré que l’Albanie est sur ​​la bonne voie pour construire des infrastructures pour un tourisme de plage intelligent, qui respecte l’environnement stimulant la randonnée, l’agro-tourisme et le tourisme culturel. Il ne faut pas oublier également que l’Albanie a trois sites culturels déclarés par l’UNESCO: les ruines de la ville de Butrint et les villes ottomanes de Gjirokaster et Berat. De quoi donner envie à bon nombre de touristes de prendre un billet d’avion en direction de Tirana. Comme précisé plus haut, Lastminute peut être un site à ne pas négliger au moment de choisir son billet vers l’Albanie.

Le tourisme albanais est un chantier en construction. Ainsi l’a exprimé le porte-parole du gouvernement de Tirana, Enton Derraj, ancien conseiller du ministre du tourisme pendant deux ans. « Notre plus gros problème est la gestion des déchets. Tous les étrangers le disent. Nous travaillons sur notre enlèvement des ordures et sur des campagnes annuelles menées contre les effets du «littering» (abandon de détritus). Ce n’est pas en premier lieu un problème de système ou d’infrastructure, mais de mentalité. Il faut du temps pour changer le comportement des gens ».

Laisser un commentaire

*

Préambule :
Bienvenue sur Voyage Europe, le site qui parle des nouvelles destinations à la mode sur le vieux continent.
Suivez-nous ! :
Carte de l’Europe :